Robins des rues
Espace bénévoles

Association d’aide et accompagnement aux personnes démunies


Accueil > Agenda >

Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi

Un après-midi d’automne
On avait trouvé un moyen de locomotion
Alors on est parti à la cambrousse
Les champs étaient humides et suffisamment acides
C’était le bon moment pour aller cueillir des champignons

Dimanche 22 octobre, 12h : le Vito et une autre voiture emmènent Ariane, Christophe et ses deux chiens, Constance, Marie, Mihaï, Nejib, Pascal, Pierre et « le Marseillais » au bois Notre-Dame pour la cueillette.

Il pleuvait beaucoup ce jour-là
Heureusement on avait des capuches
Et surtout des pochons solides

Malgré les prévisions météo peu encourageantes, nos cueilleurs ne se dégonflent pas et s’équipent afin de braver les averses automnales.

Y’avait plus qu’à s’y mettre
Pour assurer la cueillette

Dès l’arrivée au bois, nous ne chômons pas. Sous l’œil expert de Christophe, chacun se met à chercher le précieux butin aux pieds des arbres.

Est-ce que c’est un bon ?
Mais non c’est pas un bon
Car y’a pas de téton
Et puis il est trop plat
Il a pas la bonne couleur
Ne nous décourageons pas
Ouvrons les oreilles et écoutons

Difficile de savoir lesquels sont les comestibles et, parmi les comestibles, lesquels sont les bons. Sous les conseils de Pascal et Christophe, après navigation sur le web, en visioconférence avec l’ami expert d’Ariane et en interrogeant les passants, nous arrivons peu à peu à faire le tri… et en laissons une bonne partie derrière nous.

Mangez-moi ! Mangez-moi ! Mangez-moi !
Mangez-moi ! Mangez-moi ! Mangez-moi !

Résultat de la journée : 2 kg de pieds bleus, pieds de mouton et de meuniers. Nous ne sommes pas peu fiers ! Rendez-vous le vendredi suivant en maraude pour la dégustation. Moins hallucinogènes que ceux de Billy Ze Kick et les Gamins en Folie, les champignons sont appréciés par ceux qui ont osé les goûter.

Marie.