Robins des rues
Espace bénévoles

Association d’aide et accompagnement aux personnes démunies


Accueil > ACTUALITÉS >

Intervention au lycée Saint-Michel des Batignolles

A l’initiative de Lorraine Benoist-Lucy, Robins des Rues intervient depuis 6 ans, une fois tous les 2 ans, devant un amphithéâtre d’élèves de 1ère et de terminale d’un lycée du 17ème arrondissement de Paris.

Avec pour support le court métrage « je pourrais être votre grand-mère » de Bernard Tanguy (info sur http://www.rezinaprod.com/grand-mere.htm et à voir sur https://vimeo.com/99723033), nous échangons autour des pratiques de l’association et des personnes en situation de précarité.

Souvent différent mais toujours riche, c’est en 2 fois 1h10 qu’a eu lieu cette année l’intervention. Les vendredis 7 et 14 Octobre 2016 en matinée.

Trois bénévoles montrèrent d’abord le film et récoltèrent les questions des 2 groupes, puis la semaine d’après trois autres sont venues répondre et discuter autour des innombrables interrogations des jeunes gens.

Nous vous laissons juge.

Merci à eux de s’être si bien prêté au jeu.

Rendez-vous est pris pour 2018.

RDR, pour continuer à tisser les liens territoriaux mais aussi témoigner de ce que ses bénévoles voient dans la rue, c’est-à-dire avant tout la rencontre avec une autre personne sur son lieu de vie, est prêt à intervenir dans d’autres structures. La forme, inventons-la. Nous restons à votre disposition.

Benjamin

Quelques questions des premières et terminales...

A propos du fonctionnement de l’association
- Si on aperçoit un sans abris, peut on faire appel à vous, pour que vous rajoutiez si possible cette personne dans votre trajet ?
- Peut-on rejoindre votre association ? devenir bénévole ?
- A quel âge pouvons-nous entrer dans l’association ?
- Est-ce que vous leur donnez du chocolat ou des sucreries ? ou seulement de la soupe et du café ?
- Faites vous du lobbying au niveau de mairies ?

A propos de l’engagement -et de ses motivations
- Vous les bénévoles, vous faites quoi comme travail ? Avez-vous été déjà dans la rue ?
- D’où est venue l’idée d’aider les sans abris ?
- Lorsque vous étiez petits, avez vous toujours eu cette envie d’aider les SDF ?
- Est-ce que vous vous sentez obligés ?
- Est-ce que certains SDF vous ont marqués ? Avec vos actes de charité, avez vous appris / eu une leçon un peu de vie ?
- Vous ne vous lassez jamais de faire ça ?
- Comment qualifierez vous votre sentiment [mot satisfaction barré] lorsque vous aidez un sans abri ?
- Pourquoi avoir choisi d’être bénévole dans cette association, qui aide les SDF et pas dans d’autre association qui aide d’autre type de personne (enfants, victime de la guerre, sinistré, handicapé etc) ? Pour vous est-ce que les SDF mérite plus d’être aidé que les autres ?

A propos de l’intérêt des maraudes
- Mieux vaut-il faire partie d’une association comme la votre ou aller voir les SDF seuls, sans faire partie d’une association ?
- Est-ce que vous avez déjà rencontré des SDF qui par la suite ont réussi à s’en sortir ?
- Pourquoi vous leur donnez à manger au lieu de les loger ?
- Pensez-vous que vos actions ont un réel impact sur les SDF ?
- Votre but -le but de l’association- se cantonne-t-il à nouer des liens social avec les personnes à la rue ou y a-t-il une volonté de réinsérer ces personnes en société ?

A propos des maraudes, et des liens entre maraudeurs et personnes rencontrées
- Le contact est-il dur à avoir ?
- Comment faites vous pour instaurer un dialogue avec certaines personnes qui se sont repliées sur eux mêmes ?
- Si on fait une action comme sourire, comment savoir si c’est mal interprété ?
- Avez vous eu des expériences difficiles avec un SDF ?
- Refusent-ils de la nourriture ou autre chose ?
- Ont-ils peur de vous ? par fierté !
- Est-ce que parfois vous allez au delà d’un échange ? Vous est-il déjà arrivé de créer une amitié ? Vous avez déjà hébergé quelqu’un chez vous ?
- Est-ce que des SDF rejoignent / intègrent votre asso ou d’autres asso qui les a aidés antérieurement ? Connaissez-vous des histoires dans lesquelles c’est arrivé ?
- Comment s’est déroulée votre 1ère maraude ?
- La barrière de la langue n’est-elle pas difficile à franchir face à des SDF qui ne parlent pas français et pas trop anglais ?

Sur la vie dans la rue
- Comment font ils l’hiver ?
- Arrivent-ils à suivre l’actualité ?
- Comment les SDF payent ils leurs soins ?
- Pensez vous que la mendicité est obligatoire dans notre société ?
- Pensez que le comportement de la société actuelle puisse nous faire entrevoir un futur où l’aide aux sans abris puisse être considéré comme quelque chose de sérieux pour tout le monde plutôt que de chercher à les faire partir du pays ?